Quelle femme ne veut pas avoir de beaux ongles longs ? Eh oui, pour pouvoir embellir leur main, la plupart des femmes portent une attention particulière à leurs ongles. Toutefois, il faut savoir que le fait d’entretenir ses ongles est souvent une tâche ardue, ce qui fait que certaines femmes décident d’opter pour une solution plus simple, à savoir porter de faux ongles.

En effet, bon nombre de femmes n’hésitent pas à utiliser ces accessoires qui permettent facilement et en un rien de temps d’avoir de magnifiques ongles longs.

Néanmoins, même si la promesse de ces ongles factices semble si attrayante, il faut savoir que le fait de les porter n’est pas sans risques puisque les effets secondaires peuvent être effrayants.

Pour plus d’informations sur cela et pour éviter qu’un drame ne se produise, voici tout ce que vous devrez savoir sur les faux ongles.

Les types de faux ongles

Les ongles artificiels se présentent sous deux formes principales : l’acrylique et le gel.

Les faux ongles en acrylique :

Cette matière plastique est le choix le plus populaire. Elle forme une coquille dure lorsque vous mélangez une poudre avec un liquide et que vous la brossez sur le bout des ongles collés. Vous devez limer vos ongles naturels pour les rendre suffisamment rugueux pour que le bout des ongles y adhère.

Les faux ongles en gel :

Ils sont plus chers et durent plus longtemps que les acryliques. Vous peignez le gel comme un vernis à ongles ordinaire. Vous placez ensuite vos ongles sous une lumière ultraviolette (UV) pour durcir le gel.

Les risques de porter des faux ongles

Les ongles artificiels peuvent être durs pour les vrais ongles. Voici quelques points à surveiller :

Réaction allergique :

Les produits chimiques utilisés pour fixer ou retirer les ongles artificiels peuvent irriter votre peau. Vous pouvez voir des rougeurs, du pus ou des gonflements autour de vos ongles.

Infections bactériennes ou fongiques :

Si vous cognez votre ongle artificiel contre quelque chose, vous risquez de déloger votre véritable ongle du lit de l’ongle. Des germes, des levures ou des champignons peuvent s’introduire dans l’interstice et se développer. Une infection bactérienne peut rendre vos ongles verts. Le champignon des ongles, en revanche, commence par une tache blanche ou jaune sur les ongles. L’ongle peut s’épaissir avec le temps, et il peut s’effriter dans les cas graves. Consultez votre médecin si vous suspectez une infection.

Ongles affaiblis :

Pour retirer les ongles en acrylique ou en gel, vous devez tremper vos doigts dans de l’acétone pendant 10 minutes ou plus. Ce produit chimique est très desséchant pour vos vrais ongles et peut irriter votre peau. Certains ongles artificiels doivent être limés. Cela peut rendre vos ongles naturels fins, cassants et faibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *